Imperatorium Dracoennia

Ce nom aux allures barbares recouvre celui d'un monde fantasy élaboré dès 1999 en lequel tiennent place des histoires très diverses. Neuf dixièmes de ma fantasy s'y déroulent.

Histoire

Dans la période 1999-2002, Imperatorium Dracoennia a été un jeu de rôles prolifique qui a modélisé ce monde de manière anarchique et sur certains points (nombre de personnages, quantité de données historiques) spectaculaire. Cette aventure du jeu de rôles s'est éteinte d'elle-même, laissant au grand jour un gros chantier où rien n'était rangé.

De 2002 à 2005 diverses tentatives furent menées pour mettre de l'ordre dans ce tas d'informations, ne serait-ce trier les anciennes des récentes, se révélant assez souvent contradictoires et nécessitant une mise au point. Cette période vit par ailleurs les premiers essais d'écriture de romans fantasy propre à cet univers dont la richesse en était encore au stade bordélique. Ces tentatives échouèrent à cause d'un manque d'expérience dans l'organisation d'écrire et dans le ton général.

Ce n'est qu'en tout début 2006 qu'est trouvé le point de départ pour ranger ce monde : mesurer sa taille et en dessiner la carte entière et fidèle. C'est de là, de cette simple initiative d'une carte définitive, qu'a débouché le rangement global des informations d'Imperatorium Dracoennia et son inclusion formelle dans la littérature. Il résulta de cet effort de rangement le livre La Genèse dont le rôle fut de clarifier cet espace incertain entre passé inconnu et histoire réelle du monde. D'innombrables idées se sont greffées dans cette écriture et le monde d'Imperatorium Dracoennia est devenu, enfin, lisible.

Prenant au pied de la lettre la lourdeur de ce tri, j'ai ébauché l'idée divertissante d'un véritable cursus universitaire d'histoire réservé uniquement à l'histoire du monde d'Imperatorium Dracoennia. Ou… comment s'amuser à jouer l'historien sur un monde qui n'a jamais existé !

Caractéristiques

Le monde d'Imperatorium Dracoennia est une planète d'une circonférence avoisinant les 30.250 Kms. Cette planète se situait (notez la forme au passé) dans un système solaire comparable au nôtre, dans une réalité qui n'a jamais réellement existé. Cet univers simulacre contenant le monde d'Imperatorium Dracoennia fut créé par les Anciens Dieux entre deux trous noirs. L'un de ces trous noirs se situerait vers le centre de la Voie Lactée.

La planète en elle-même comprend deux continents, appelés très simplement Continent du Nord et Continent du Sud, chacun situé dans un hémisphère différent et face à face sur la longitude. Une caractéristique fort particulière différencie cette planète de la Terre : les montagnes s'élèvent incessamment à l'approche des pôles, les rendant inaccessibles.

Le monde d'Imperatorium Dracoennia eut une histoire dont la durée était calquée sur le temps de vie de l'univers simulacre en lequel il siégea. Ce temps est presque de 7.700 années. Il est représenté habituellement sous cette forme : Temporalité du Monde d'Imperatorium Dracoennia Dans ce graphique, les courbes temporelles indiquent la variation de la stabilité de l'univers. Tout ce qui se situe en dehors du cadre violet est considéré comme totalement irréel et dépourvu de la moindre réalité. Tout ce qui se trouve à l'intérieur du cadre vert est au contraire très concret et réel, ce qui permet de dire qu'en fait la durée exacte du réel dans le monde d'Imperatorium Dracoennia se limite à un peu plus de 4.200 années.

Il est habituel de faire un cliché du monde d'Imperatorium Dracoennia aux alentours de la décennie 460 car c'est l'époque la plus fouillée et la plus détaillée. À cette époque cliché, le nombre de peuples sur cette planète est conséquent, avec un fort dépaysement entre les deux continents. Cette époque marque par ailleurs le début indiscutable de la domination mondiale du genre humain.

Le Nom

Imperatorium Dracoennia signifie Morale Draconique, un genre de philosophie communautaire basée sur la responsabilité et valable uniquement chez les Dragons. Comme ceux-ci périssent finalement à la fin de la première décennie du calendrier impérial, l'expression Imperatorium Dracoennia prend alors un autre sens :

“Imperatorium Dracoennia” est un nom en mauvais latin fantaisiste pour résumer en une seule expression l'histoire entière du monde, une histoire focalisée sur le Continent du Nord. Elle se synthétise par la passation de pouvoir historial sur la destinée du monde entre les Dragons (Dracoennia) et les hommes formant l'Empire (Imperatorium). Cette passation permit également d'occulter aux hommes les vérités sur leurs origines ainsi que celles du monde.

Pour les puristes enfin, “Dracoennia” n'existe pas en latin. C'est dracoenia qui existe. On dit dragonne, dragonnier, dragonnade mais la racine latine/grecque est toujours préservée : draconique, draconisant, draconien, etc. Dracoennia est donc bien une aberration (française - et j'y tiens) du point de vue étymologique.

Le Style

Imperatorium Dracoennia est un univers fantasy qui cultive la rareté du fantastique tout en lui accordant une place commune. Le monde est culturellement anthropocentré (sur l'humain donc) et les différentes races intelligentes que l'on peut néanmoins y rencontrer sont très souvent dépeintes depuis l'extérieur, seulement du point de vue humain.

Il n'est pas ici question de “réalisme” ou de “plausibilité”, ce serait fort déplacé. Il est juste question d'un monde vaste, riche, copieux, doté d'une longue histoire, où l'on peut se balader en tant qu'être humain sans jamais dévier méchamment dans le trop-plein d'épique et où très souvent ce sont les vies sociales qui nous interpellent plus que les aspects fantastiques. En somme, le monde est très différent du nôtre mais il n'est pas incompatible avec nos manières de penser, il suffit juste de se faire aux coutumes locales.

La magie existe dans Imperatorium Dracoennia, elle est exactement à l'image de son fantastique : effrayante de grandeur mais heureusement très rare et très complexe. Il existe des enchanteurs, des sorciers, des chamans, en nombre, mais ceux qui deviennent des magiciens au sens qu'on octroie à ce terme tiennent, dans l'entière histoire du monde, sur les doigts de la main.

Pour le reste, Imperatorium Dracoennia cultive le goût de l'intrigue politique, surtout dans l'Empire, nation qui finit par dominer le Continent du Nord. Il y est très souvent question d'histoire, tant dans les annexes, les préambules que dans les bouches des personnages. Le Continent du Sud n'y échappe pas mais cette histoire est beaucoup plus lâche et le focus se porte plutôt sur l'histoire des individus sous une forme existentielle.

Pour tout ce qui reste à découvrir, outre profiter des ressources du présent wiki, il est très conseillé de lire la Genèse du monde d'Imperatorium Dracoennia qui décrit la toute première période du monde, soit de sa création à l'avènement de l'Empire, la nation la plus puissante de ce monde.

Guide de Survie

Évoluer et arpenter les récits se situant dans le monde d'Imperatorium Dracoennia est, assez souvent, facile. Toutefois dans l'Empire on peut se retrouver confronté(e) à des problèmes d'adaptation culturelle, par exemple pour comprendre la monnaie, ou plus trivialement le calendrier. C'est pourquoi il existe un Guide Imperatorien à la disposition de toutes et tous…

 
imperatorium_dracoennia.txt · Dernière modification: 28/02/2010 03:06 (édition externe)
 
 
Recent changes RSS feed Driven by DokuWiki Creative Commons License